10 novembre 2015

Je prête à mes voisins...et vous?

N’avez-vous jamais eu besoin d’une perceuse pour faire deux petits trous ? Que faire ? Acheter, louer ou… oser emprunter à son voisin ? Nous avons tous chez nous des objets que nous utilisons très peu de fois dans l’année.


Source: Rachel Botsman, What's mine is yours (Ce qui est à moi est à toi)

Saviez-vous qu’une perceuse est utilisée en moyenne 12 minutes au cours de toute sa vie ? Nos placards regorgent d’autres biens aussi : l’appareil à fondue, la tente, les raquettes de neige... Ces objets sont utiles, mais impossible de tout avoir chez soi pour des raisons de coût et d’espace. Alors pourquoi ne pas partager entre voisins ?

Avant (chacun possède) et Après (partager) Source: Rachel Botsman


Le prêt entre voisins a trois avantages clés :



  • Social : tisser de l’entreaide entre voisins 
  • Economique : acheter moins mais utile et de meilleur qualité 
  • Environnemental : préserver nos ressources et générer moins de déchets 


COMMENT PARTAGER ?

L’étiquette « Je prête »



Chambéry métropole, la Communauté d’agglomération d’Annecy (C2A), Grand Lac - Communauté d’agglomération du Lac du Bourget (CALB) et le Syndicat mixte Interdépartemental de Traitement des Ordures de l’Albanais (SITOA) vous proposent d’apposer une étiquette sur votre boîte aux lettres sur laquelle vous pouvez cocher les familles d’objets que vous êtes prêts à partager pour inviter vos voisins à « oser » frapper à votre porte. Utilisez un crayon à papier pour cocher la vignette.

Important : Le prêt et l’emprunt d’un objet relèvent strictement de la responsabilité des personnes concernées par ce prêt et cet emprunt. 

POUR ALLER PLUS LOIN

Vous pouvez compléter votre démarche de deux principales manières :

1. Faites une liste des objets : en mots ou en images

Vous pouvez compléter votre étiquette « Je prête » : 
  • en collant une liste plus détaillée des objets que vous pourrez prêter ; 

Quartier du Comte Vert à Chambéry Une famille nouvellement arrivée dans un immeuble du quartier a affiché une liste sur sa boîte à lettres avec les objets qu’elle pouvait prêter à ses voisins. Depuis, l’entre-aide entre voisins s’est tissée : un jour un voisin pour emprunter un marteau, un autre une jeune voisine pour demander un coup de main pour dévisser un boulon, ou encore le boulanger pour de l’ail un dimanche soir, etc. Depuis, la famille a reçu des petits mots de ses voisins et surtout des sacs de délicieuses pommes.

  • en apposant des étiquettes des objets comme le propose l’association suisse Pumipumpe qui développe des images pour tous les objets que vous pouvez commander.


2. Inscrivez vos objets sur une plateforme collaborative en ligne

Il existe aujourd’hui plusieurs sites internet qui permettent d’indiquer les objets à prêter et voir ce que ses voisins prêtent dont ShareVoisins et PreToo, deux sites très faciles d’utilisation.



Pour l’étiquette « Je prête », nous avons utilisé les pictogrammes et catégories d’objets de Sharevoisins avec leur accord et plusieurs habitants du Territoire ont commencé a lister leurs objets. Rejoignez-nous!

AUTRES  INFORMATIONS:

Le projet « Je prête » a été initié par le Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage Pays de Savoie, sous l’impulsion de quatre collectivités (C2A, Chambéry métropole, Grand Lac, SITOA).

La conception de l’étiquette a été faite par Alexis de Tarade le fondateur du The Better Bottle Project à Annecy.

L’étiquette est proposée sous une licence « Creative Commons » CC-BY-NC-SA : elle peut être réutilisée librement dès lors que la source est citée et que son utilisation n’est pas à but commerciale. 
Si vous êtes une collectivité et vous souhaitez adapter l'étiquette  pour vos habitants, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous communiquions le fichier de base. Les icônes utilisées sont de Flaticon.



« L’étiquette « je prête » est un projet initié par le Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage Pays de Savoie ». Elle est sous une licence « Creative Commons » CC-BY-NC-SA : elle peut être, modifiée et réutilisée librement dès lors que la source est citée et que son utilisation n’est pas à but commerciale ».

Sortie prévue à partir du 21 novembre : 
Les étiquettes seront distribuées lors des événements de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets et seront aussi disponible auprès du Service Déchets de votre collectivité. Et nous les mettons en ligne ici aussi, pour ceux qui souhaitent les imprimer chez eux.

Si vous souhaitez télécharger le flyer qui explique la démarche pour partager avec vos voisins, cliquez-ici.

N'hésitez pas à nous laisser des commentaires sur cette initiative. Elle ne peut que croître qu'avec vous!

Articles de presse :
+ Le Dauphiné Libéré 73 et 74 (4 articles)
+ L'Essor Savoyard (1 article)
+ France Bleu
+